• À propos de 合気

     

    Que signifie exactement ce mystérieux (et très fantasmé) 合気 ?

    合う : (se lit Au) convenir, être d’accord.
      : air, respiration
    気合 : ardeur, cri, motivation

    Appliquer le principe 合気 consisterait-il donc d’abord à respirer convenablement ?

    À ma connaissance, la plus ancienne définition de Aïki daterait de 1764, dans Les Conversations Éclairées (Tomoshibi Mondō ) de l'école Kito Ryu Jujutsu : « Contrôler et maîtriser dans l'attaque ou la défense tout type d'intention avant que celle-ci ne devienne insurmontable ». J’oserais dire que ça nous évoque déjà la notion d’esquive canalisation !

    Mochizuki Minoru Sensei s’exprimait d’une façon plus pragmatique :
    « Ki de Aïki signifie mordant C’est une intuition instantanée au moment où le Sumo se met en mouvement après avoir été en garde. Imaginons que quand on voit quelqu’un armé se démener, on sort brusquement du coin où on se cachait, le saisit à bras le corps, arrache son arme et lui met les menottes, Ki est une inspiration au moment où on se rue sur l’ennemi. Je crois que vous avez déjà pas mal d’expériences sur cela. En bref, l’Aïki Jujutsu implique l’intuition de l’instant où mon mordant et celui de l’autre se heurtent. ».

    Le Sensei parle évidemment de son Aïki Jujutsu, le Yoseikan Aïki Jujutsu, qui était quelque peu plus rustique que notre Aïkibudo ! Il s’agit là en fait d’accorder sa riposte à l’attaque de l’adversaire, ce qui sous-entend le Aï de Aïki…

    Cette définition est peu ou prou reprise et développée par Kondo Katsayuki Sensei, Soke par intérim de Daïto Ryu : « L'Aïkijujutsu implique que dès l'instant du contact le partenaire soit déséquilibré. Déséquilibrer après avoir pris position est du Jujutsu. L'Aïki est immédiat. Contre n'importe quelle attaque, des saisies à Shomen Uchi en passant par les coups de poing, la création du déséquilibre par l'Aïki doit être instantanée.
    L'Aïki est la méthode de création du Kuzushi
    (崩し), le déséquilibre. Mais il faut aussi conserver le Kuzushi de façon souple et continue. Sinon la technique est terminée.
    La technique doit toujours s'exécuter en continu. Les techniques doivent s'écouler fluides comme de l'eau. On ne fait pas les techniques en 1, 2, 3.
    Il ne faut pas enseigner en décomposant. Les arts martiaux traditionnels ne se sont jamais transmis ainsi. Si la technique n'est pas exécutée dans son intégralité comme l'eau qui s'écoule ce n'est pas une technique. La technique ne doit être exécutée ni en force ni de façon décomposée. Sinon ce n'est pas une technique. »

    Si je devais résumer ce long exposé en 3 mots, j'écrirais : « entrée esquive canalisation ».

    Notion de Ma Ai

    Je dirais pour simplifier que Aïki, c’est aussi l’accord entre l’énergie de l’attaquant et sa propre énergie. L’entrée doit être en harmonie avec l’attaque... C’est ici qu’intervient la notion de Ma Aï.
    La notion de distance s’exprime sous le vocable de Ma Aï (間合い). Ma (()signifie distance, intervalle, moment. C'est l'espace lumineux représenté par le soleil (), entre les deux montants de la porte (). Ici, Aï () signifie union, harmonie (3 personnes qui parlent d’une seule bouche).
    Dans le japonais courant, 2 Kana sont ajoutés : 間に合う pour donner le sens de « arriver à temps ». Le Ma Aï désigne donc la distance qui sépare les combattants, mais aussi le temps nécessaire pour couvrir cette distance.
    Les deux composés extérieurs du caractère chinois (entre) représentent une porte à deux battants , la graphie centrale représente la lune () . Au fil du temps les scribes ont déformé le caractère, la graphie du soleil s'est substituée à celle de la lune :

    À propos de 合気

    La lune montre l'entrebâillement de la porte, l'espace qui sépare les deux battants. La forme apparente de la lune et l'intensité de ses rayons sont variables au cours du cycle lunaire : la distance, l'intervalle est variable, changeant, en mouvement. Plus l'espace entre les deux battants est important, plus facile sera le passage.

    La notion de distance est enseignée depuis longtemps en Kendo :

    ·        Toi Ma Ai 遠い間合い : la distance éloignée. Il faut effectuer plusieurs pas pour toucher l’adversaire

    ·        Issoku Itto no Ma Ai 一足一刀の間合い : la distance de "feu". Il faut effectuer 1 pas pour toucher l’adversaire

    ·        Chikai Ma Ai 近い間合い : la distance proche. On peut toucher l’adversaire sans avancer

    En fait de distance, nous devrions donc parler d’intervalle (合間, Aï Ma en Japonais, Ma Aï dans notre interprétation) et c’est cette notion d’intervalle qui va relativiser notre sensation car à la notion de distance s’ajoute, nous l'avons vu, celle de temps.
    Quand nous étudions un mouvement, quand nous jouons en Randori, nous appliquons la plupart du temps le Tai no Sen : l’entrée est simultanée à l’attaque. Cette situation nous donne une sensation d’efficacité et d’harmonie. Elle se prête à l’exécution de mouvements amples, esthétiques et néanmoins non dénués d’efficacité. Elle se prête à de belles démonstrations, dans l’idée du duel, de l'esprit chevaleresque, comme dans les films de cape et d’épée.
    On peut ainsi pratiquer toute sa vie notre bel Art Martial dans la sensation du Tai no Sen en s’offrant de temps en temps de petites cures de Chika Ma pour entretenir la bonne utilisation de la force. Au risque de rester dans le domaine du conventionnel puis de la complaisance, ce qui est normal entre amis, et on oublie très vite la notion de sincérité.
    Dans un combat réel, il faut amener l’adversaire à commettre une erreur, anticiper son attaque, décider celle qu’il devra porter. Nous entrons dans la sensation du Sen no Sen.
    Le kanji indique que les deux partenaires (ou adversaires) sont liés et unis par le Ma qui va varier selon la situation. De la maîtrise et du jugement du Ma Aï dépendra l'issue de la confrontation s'il s'agit d'un combat, de la réalisation d'une technique fluide et naturelle dans l'étude de l'art martial.

    Morihei Ueshiba aurait dit : « La technique doit naître du Ma Aï au moment de l'attaque et engendrer le déplacement adéquat »... voilà un bon sujet de mémoire !

    Ensuite intervient la notion de temps : l’espace qui nous sépare n’est pas mesurable qu’en distance, il l’est aussi en fonction du temps qui s’écoule entre le déclenchement d’une attaque et l’entrée. Ici s’ajoutent les notions de Sen (), que nous traduisons par sensation. Le Kanji signifie devant, devancer, anticiper.

    Sen no Sen (先の先) a le sens de devancer. L’intention d’attaquer est perçue avant qu’elle ne soit exprimée, l’entrée s’effectue avant le déclenchement de l’attaque.
    Tai no Sen (待の先) a le sens d’attendre. L’entrée s’effectue en même temps que l’attaque.
    Go no Sen (後の先) a le sens de retarder. L’entrée s’effectue après le déclenchement de l’attaque.

    La relativité du Sen, le temps, est en relation avec la relativité du Ma Ai, la distance.

     

    Entrées esquive canalisation

    Le 28 juin 2017, dernier cours de la saison, je pensais déjà devoir me tenir éloigné du Tatami pendant l'année suivante. J’avais donc donné à mes élèves toute une série d’exercices à travailler pour maîtriser l’entrée esquive canalisation.
    J’ai recopié la fiche ci-dessous. Il est possible de la consulter avec les vidéos qui l’accompagnent en cliquant ici.
    Elle est disponible au format PDF en cliquant ici.


    Omote Yokomen Uchi

    • même garde, distance moyenne
    • O Irimi (1) contrôle poignet dessus
    • O Irimi (2) action du bassin, canalisation
    • Traction dans l’axe, Kote Gaeshi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Omote Yokomen Uchi

    • même garde, distance moyenne
    • O Irimi (1) contrôle poignet dessous
    • O Irimi (2) action du bassin, canalisation
    • Poussée dans l’axe, Shiho Nage
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Omote Yokomen Uchi

    • même garde, distance courte
    • O Irimi (1) contrôle coude dessus et tête
    • O Irimi (2) action du bassin, canalisation
    • Traction dans l’axe, Kubi Otoshi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Omote Yokomen Uchi

    • même garde, distance courte
    • O Irimi (1) contrôle coude dessous et tête
    • O Irimi (2) action du bassin, canalisation
    • Traction dans l’axe, Kataha Otoshi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Omote Yokomen Uchi

    • Garde inversée
    • Nagashi contrôle coude et poignet
    • Action du bassin canalisation
    • Genou au sol, Mae Hiki Otoshi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Tsuki Jodan Tai no Sen

    • garde inversée, ouverture Gedan
    • Irimi contrôle au niveau du coude
    • O Irimi (1) rotation du bassin début de la canalisation
    • O Irimi (2) main extérieure au poignet, bras intérieur par-dessus, canalisation
    • Rotation du bassin, genou au sol
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Tsuki Jodan Sen no Sen

    • garde inversée, ouverture Neko Ashi
    • Irimi contrôle au niveau de l’épaule
    • O Irimi (1) rotation du bassin début de la canalisation mains aux épaules
    • O Irimi (2) canalisation
    • Rotation du bassin, Kiba Dachi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Tsuki Jodan Machi no Sen

    • garde inversée, ouverture Gedan, attente
    • Nagashi (1) place contrôle Shinogi
    • Nagashi (2) rotation avec armlock, bras intérieur en arc boutant
    • Passage sous le bras, Yuki Chigae
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Tsuki Jodan Machi no Sen

    • garde inversée, ouverture Gedan, attente
    • Nagashi (1) place contrôle Shinogi
    • Nagashi (2) rotation avec armlock, main intérieure en appui sur la main extérieure
    • Rotation en sens inverse, retour dans l’axe, Uchi Mata Gaeshi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Tsuki Chudan Sen no Sen

    • garde inversée, ouverture Jodan
    • O Irimi (1) esquive du bassin, canalisation du poignet avec la main intérieure
    • O Irimi (2) canalisation
    • Retour dans l’axe, Kote Gaeshi
    Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017 Bilan du cours du 28 juin 2017


    Là où sont mes pieds, je suis à ma place. (proverbe amérindien)

    Histoire d'un Hakama qui fut blanc 

    7e dan FIAB 2011
    2e dan FKSR 1986

    A.照り絵 / 七段 教士 

    mort-de-rire-copie-1.gif

    Oublie tes peines et pense à aimer
    あなたの悩みを忘れて、愛について考える 
    Anata no nayami o wasurete, ai ni tsuite kangaeru

    mort-de-rire

     

     

    « Bonne année 2020À propos d’À PROPOS DE 合気 »