• Temple 2010 (1)

     

    Dimanche 18 juillet

    2 h 30... Le radio-réveil émet un crincrin insupportable. J’essaie de l’arrêter mais je n’y parviens pas... C’est normal car je suis couché sur le côté droit et qu’il est placé à ma gauche... Je sors des limbes, je me tourne, j’éteins le tortionnaire et je me prépare pour un long voyage de 735 km, à destination du Temple-sur’Lot, au Domaine Sportif de Lembrun. Cette année, j’emmène ma petite-fille, Mia, à qui j’ai préparé une confortable couchette à l’arrière de la voiture.
    À 14 h 45, quand nous nous arrêtons enfin sur le parking de Lembrun, il fait déjà très chaud. Notre cabane en bois dans la pinède nous paraît très accueillante.
    L‘accueil des stagiaires se fera vers 19 h au bar de la plage. Je profite du temps libre pour aller découvrir les derniers aménagements.

    Temple 2010 (1) 
    La piscine est magnifique avec son nouveau liner noir qui est censé augmenter la température de l’eau de 4°.
    Temple 2010 (1) 
    Mia dans ses œuvres...
    Temple 2010 (1) 
    et Mélanie...
    Temple 2010 (1) 
    Le nouveau pas de tir de Kyudo a été aménagé dans le grand Dojo.
    Temple 2010 (1) 
    Et une salle de musculation avec des tables de massage !
    Temple 2010 (1) 
    Les arbres de la zone de repos étalent leur feuillage et créent une zone d’ombre particulièrement accueillante.
    Temple 2010 (1) 
    La plage de sable fin avec ses fauteuils en rotin a été aménagée pour permettre de grands feux de bois. Le nouveau bar au bord du Lot pourra accueillir les noctambules.
    Temple 2010 (1) 
    De paisibles balades sur l’eau sont en perspectiv e.
     Temple 2010 (1)
    Un grand concert est offert par une troupe de musiciens amateurs de niveau professionnel. Des tubes de U2 à ceux de Moriarty en passant par Black Horse on the cherry tree et de grands standards du jazz se succèdent sans interruption pour le plus grand plaisir des amateurs.

    Lundi 19 juillet

    Temple 2010 (1)
    Dès l’aube, les stagiaires s’apprêtent...
    de nombreux Yudansha du 1er au 5ème dan et un petit groupe de kyu.

    8 h. Ce n’est pas une erreur. Dans sa grande mansuétude, not’ bon Maître nous a accordé une demi-heure de sommeil supplémentaire. Faut pas rêver, dès demain, ce sera à 7 h 30. Environ 45 stagiaires sont présents dès le premier cours, Français, Belges, Russes etTchèques...
    Échauffement dirigé par le Maître en personne. Étirements, assouplissements, roulades Tai Sabaki (Irimi, Nagashi pied avant et pied arrière) permettent même à ceux qui se sont couchés très tôt... ce matin de retrouver une forme convenable.

    En préambule au cours proprement dit, le Maître fait remarquer ne se limite pas à la présentation de techniques, il doit être en lui-même un modèle pédagogique. La pédagogie s’apprend par l’exemple et non dans les livres ou en suivant des leçons magistrales...

    Nigiri Kaeshi.

    Conseils sur la forme de base.
    Technique de changement de main.
    Mukae Daoshi en double Tenkan
    Ushiro Kata Otoshi (attention : la main guide passe par-dessus)

    Te Hodoki.

    Dosokute Dori (enchaîner balayage ou renversement en passant derrière, crocheter, passer par-dessous, renverser)
    Gyakute Dori  (jeu de Kaeshi en enchaînements : renverser, retourner, projeter)

    9 h.

    Révision des Te Hodoki. (Le Maître rappelle que les Te Hodoki sont les éducatifs qui permettent de développer la forme de corps du Chika Ma à la distance Ma. L’atémi n’est pas un but en soi.)

    Jyunte Dori : centrer, entraîner, retour (ce travail s’effectue toujours avec le bassin)
    Ryote Ippo Dori : comme Jyunte Dori et comme Dosokute Dori
    Ryote Dori : double Jyunte Dori et en croisant
    Muna Dori : 2 formes, avec l’épaule et « comme Kote Kudaki » (toujours tendre le bras)
    Kihon Nage (Shodan et Nidan) sous forme randori.

    17 h.

    Aïkibudo self defense.

    Tsuki Uchi no Kata

    21 h 30 : démonstration de Kyudo par Maître Michel Martin. Une cinquantaine de personnes a assisté à cette démonstration et écouté attentivement les explications du Maître et ses nombreuses anecdotes concernant un Art peu connu.

    Un Kyudojo à Lembrun

    Mardi 20 juillet

    7 h 30 : les éducatifs

    L’échauffement est dirigé par un jeune Yudansha.
    Révision de Nigiri Kaeshi, application de Robuse Tenkan

    Oshi Kaeshi : étude de diverses formes

    Entrée de Oshi Kaeshi suivie d’une projection par rotation des hanches

    Wa no Seishin issu de Oshi Kaeshi

    - entrer, passer sous le bras en laissant un bras derrière le dos, pivoter, projeter
    - entrer, la main extérieure s’enroule autour du poignet et monte au dessus de la tête, rotation et projection

    Maître Floquet fait un exposé sur le Wa no Seishin (vers le divin, harmonisation du mouvement...), la notion de mouvement ininterrompu, le rôle de la respiration dans l’expansion de l’énergie. Il n’y a pas d’attaque dans la pratique de l’Aïkibudo mais il est nécessaire de subir une attaque pour pouvoir construire le mouvement qui aboutira à une technique. Il faut bien être conscient que tout cela se réalise dans le cadre spécifique de l’Art.

    Notion de Uchi

    - attaque Ryote Dori -> Irimi, passer sous un bras -> rotation -> Yuki Chigae (mouvement pendulaire)
    - progression vers Ura Kataha (mouvement circulaire)
    - progression : Ura Kataha -> Kata Nage (analogue à Ippon Seoi Nage) -> Mae Hiki Otoshi

    10 h 30 : Kaeshi Waza

    - révision de Tsuki Uchi no Kata
    - sur la 1ère attaque, porter Kote Kudaki, Yuki Chigae, Ura Kataha, Uke tente de s’échapper, reprise du col et Sutemi

    À la fin du cours, Maître Floquet nous fait remarquer le rôle important des stages regroupant des pratiquants de diverses régions et de divers pays (Russie, république Tchèque, Belgique). Il a établi un lien avec chacun d’entre nous et avec l’ensemble des pratiquants, chaque pratiquant a établi un lien avec lui et doit rechercher à établir le lien avec tous.

    17 h : Happoken Kata

    Temple 2010 (1)
     Jeux de mains...
    Temple 10 15
    jeux de vilains !

    Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défauts. (Voltaire)

    Mercredi 21 juillet

    La météo annoncée ne nous était guère favorable. En fait, une averse au cours de la nuit eut l’intérêt de nous soulager de quelques degrés. Une autre averse tomba dans la matinée sans nous provoquer aucune gêne.

    7 h : travail sur les éducatifs

    Le troisième jour d’un stage est celui des risques. La fatigue conjointe à une sensation d’aisance technique peut provoquer un manque de vigilance, source d’accidents.
    Maître Floquet entreprend donc un long échauffement basé sur les étirements et le contrôle de la respiration de façon à obtenir une décontraction suffisante.
    Il insiste sur le fait que le programme de 1er dan contient l’essentiel des connaissances à acquérir, le reste est une évolution dans l’application des techniques.
    Une technique peut être présentée de diverses façons suivant l’impression qu’on veut donner : Aïkibudo self défense, formes éducatives... mais ce sont toujours les mêmes techniques.

    Éducatifs : Mukae Daoshi, Koshi Nage, Shiho Nage appliqués à partir du même principe suite à une saisie en Ryote Dori

    Temple 2010 (1) Sourire et décontraction ou... dilettantisme ?
    Temple 2010 (1)
     Malheureusement, cette année encore, certains se font remarquer par leur pratique irrespectueuse.

    10 h 30

    Échauffement en travaillant les déséquilibres de Suwari Waza Kata. Éléments techniques : plier les bras de Uke en poussant vers l’avant, projection par rotation du corps

    Tanto no Kata : étude du Kata, application défense contre tanto. Le Maître insiste sur la notion de Zanshin.

    - défense à mains nues
    - défenses à l’aide du Tambo (Tsuki Chudan ->  Kote Gaeshi, Omote Yokomen Uchi -> Shiho Nage)

    17 h Maître Floquet est parti assister à l’inhumation de Claude Jalbert. Il a confié à votre serviteur l’ soin d’organiser la planification des cours de mercredi après-midi et de jeudi avec les jeunes cadres talentueux présents au stage.

    Ce cours est assuré par Bruno Barjavel et Julien Lemantinos, DTR de la région Sud-Est.
    Échauffement traditionnel assuré pae Cédric.

    Bruno : révision de Yuki Chigae (forme étudiée ce matin avec la tanto)

    Étude d’enchaînements : Ura Yokomen Uchi -> Yuki Chigae -> Robuse puis Ura Ude Nage

    Temple 2010 (1)
    Julien : Ura Yokomen Uchi -> entrée comme Yuki Chigae -> Koshi Nage (forme ronde)

    Temple 2010 (1)

    Bruno : travail différencié

    Les Kyu : même technique évoluée vers la forme classique
    Les Yudansha : Uchi Mata Gaeshi
    Randori.
    Courte séance d’étirements

    Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé. (Proverbe africain)

    Jeudi 22 juillet

    Un peu de pluie a animé la nuit. Elle n’a peut-être pas suffi à rafraîchir les idées des noctambules qui ont fréquenté la soirée tequila et sont arrivés sur le tatami avec la tête encore dans les chaussettes...
    Les 3 cours seront assurés par les techniciens régionaux à la suite de Bruno et Julien.

    7 h 30 : le cours est dirigé par Prěma Svoboda et Rida Van de Plas.

    Prěma : échauffement à base d’assouplissements puis d’exercices de coordination très lents

    Shizentai -> Robuse alternés
    Ryote Dori -> Shiho Nage Tenkan (étirements) puis Irimi
    Ryote Dori -> bascule dorsale
    Suwari Ryote Dori -> déséquilibres droite et gauche

    Temple 2010 (1)

    Rida : transition vers la self defense

    Suwari Waza : tentative d’encerclement du cou, simple dégagement et poussée avec le bras pour provoquer le déséquilibre
    Transition debout : utilisation des atémis, contrôle de la tête contre l’épaule debout ou à genou

    Temple 2010 (1)

    Prěma : transition vers la canalisation

    Omote Yokomen Uchi -> entrée, contrôle du bras qui attaque à l’épaule, O Irimi avec poussée sur le flanc opposé
    Ura Yokomen Uchi -> canalisation (le bras qui contrôle entraîne le déséquilibre)

    Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. (Jules Romains)

    10 h : du Wa no Seishin à la technique par Vincent Maïezza et Christophe Gobbé

    Temple 2010 (1)

     Christophe : Wa no Seishin Jyunte Dori -> O Irimi
    Vincent : Wa no Seishin Jyunte Dori -> Irimi
    Christophe : Ryote Ippo Dori -> Nagashi sur place -> projection avec retrait du corps
    Vincent : mise en situation de randori
    Christophe : évolution du Wa no Seishin vers Ura Mukae Daoshi
    Vincent : évolution de la technique vers Ushiro Hiki Otoshi
    Christophe : évolution de la technique vers Ude Garami
    Randori : Vincent organise une démonstration par les pratiquantes, Christophe organise un randori en ligne

    Temple 2010 (1)

    Une mauvaise herbe est une plante dont on n’a pas encore trouvé les vertus. (Ralph Waldo Emerson)

    17 h : cours dirigé par Jean-Pierre Hirschy et Xavier Fleury

    Jean-Pierre : Tanto no Kata, Randori esquives contre Tambo et Tanto, défenses contre Tanto

    Temple 2010 (1)

    Xavier : Randori en ligne

    séquentiel en suivant l’ordre des techniques du Kihon Nage Waza
    enchaînement de 2 attaques successives

    Temple 2010 (1)Séance de massages sous la direction de Frédérika.

    Temple 2010 (1) 
    Xavier et Christophe ? Qu’importe du moment qu’ils s’aiment !

    Vendredi 23 juillet : beau temps, le Maître est de retour

    7 h

    Échauffement général dirigé par Jean-Pierre Hirschy
    Le Maître dirige un échauffement spécifique adapté aux coups de pied
    Étude du Keri Goho
    Mae Geri -> esquive extérieure, Neji Kote Gaeshi
    Mae Geri -> esquive extérieure, Mukae Daoshi
    Mae Geri -> esquive intérieure (possible extérieure), pousser sur le pied de la jambe tendue
    Mawashi Geri -> O Irimi, contrôle de la jambe et du corps et balayage
    Mawashi Geri -> esquive -> Ura Mawashi -> O Irimi, contrôler jambe et corps, jeter à plat ventre

    Temple 2010 (1)

    Temple 2010 (1)Temple 2010 (1)
    Quand les filles s’envoient en l’air...

     L’amour est aveugle, il faut donc toucher. (Proverbe brésilien)

    10 h 30

    Kyu et Yudansha 1er dan : Kihon Nage Waza Shodan et Nidan
    Yudansha à partir du 2e dan : Gen Ryu no Kata (partie sabre et partie mains nues)

    Temple 2010 (1)
    Stagiaires studieux dans un dojo plein à craquer.

    17 h : les Te Hodoki arrière

    Éducatifs :

    - Neji Kaeshi Irimi et Tenkan
    - Oshi Kaeshi en distance Ma
    - Shinogi à 1 main puis à 2 mains

    Te Hodoki :

    - Ushiro Uwate
    - Ushiro Shitate
    - Ushiro Ryote
    - Ushiro Eri Jime -> Mae Hiki Otoshi
    - Ushiro Shitate : s’asseoir sur la jambe de Uke, se dégager, crocheter le cou -> dégagement par saisie des cheveux ou des oreilles

    Temple 2010 (1)Temple 2010 (1) 
    Les filles se déchaînent
    Temple 2010 (1) 
    la photo de famille avant les séparations déchirantes...

    L'amour, même le plus léger, ne peut que parfumer la place où l'amitié un jour se posera. (Jules Romains)

     

    « Non-éloge du gratuitismeTemple 2010 (2) »