• Bilan du cours du 7 actobre 2015

     

    Le bonheur est une chose qui se vit et se sent, et non qui se raisonne et se définit. (Miguel de Unamuno)

    Bilan du cours du 7 actobre 2015

    Vers 18 h, installé sur le canapé avec Lara endormie à côté de moi, je discute au téléphone avec mon épouse. Elle me demande si je vais emmener Lara au cours et je lui réponds que le temps est trop incertain, elle sera mieux à la maison. Lara se redresse et me fixe du regard... Je raccroche, elle s’assoit tout contre moi, pose sa tête contre mon épaule et me regarde d’un air implorant... Je lui dis : « Non, je ne peux pas te prendre. », son regard devient insistant, elle me donne une multitude de coups du bout de sa langue sur l’oreille... finalement, elle se recouche en soupirant, elle comprend que je suis intraitable !

    Qui exige ou menace, perd tout droit à la courtoisie. (Joseph Kessel)

    Ils sont toujours 10. Mélanie est revenue avec une voiture dotée d’un pot d’échappement tout neuf. Jeannot est toujours en déficit de sommeil mais est quand même venu. Mais Sébastien a une petite misère et préfère se faire câliner par Fanchon. Quant à Ludo, il doit être de service...
    Après le salut, je tiens à annoncer moi-même la nouvelle à mes amis présents plutôt qu’elle ne leur parvienne indirectement : la CSDGE a enfin validé mon 7e dan. Je raconterai plus tard cette longue histoire de dossiers « filtrés » depuis 4 ans...

    Bilan du cours du 7 actobre 2015

    J’avais promis à Mélanie et à Jeannot qu’ils dirigeraient l’échauffement ce soir... L’élégance et la galanterie conseilleraient de laisser sa place aux dames, ce que fait volontiers Jeannot. Mélanie prend donc les choses en main avec autorité et maîtrise. Étonnante !

    Bilan du cours du 7 actobre 2015


    Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même. (Hervé Lauwick)

    Je confie à Harold l’entraînement en ligne avec O Irimi sur Tsuki Chudan. Harold est un « jeune » Yudansha, titulaire du 1er dan depuis le mois de juin. Harold est « petit mais costaud », très attentif, touché par quelques tics qu’il lui faut combattre. Glisser le pied avant pendant que la main avant vient contrôler le bras de Uke. Le pied arrière rattrape le pied avant, rotation du bassin, fin du Tai Sabaki.

    Ensuite, je lui demande d’enchaîner avec une rotation du bassin de façon à poser le genou au sol. Ce qui conduit à un exercice de canalisation, 2 groupes de 3 et 1 groupe de 4. Mission accomplie.

     

    Prenez tout très au sérieux, à l'exception de vous-mêmes. (Rudyard Kipling)

    L’esquive commence en glissant le pied avant en avant pour aller au devant de l’attaque, Tori tombe dans l’attaque. Le pied arrière doit rattraper le pied avant, pas le dépasser dans un grand pas, il s’agit de se placer par rapport à Uke : avec un grand pas, on le dépasse, plus de déséquilibre...
    Je propose un éducatif qui permet de contrôler cette distance et de vérifier si le bassin est suffisamment mobilisé : O Irimi suivi d’une rotation du bassin et coup de coude dans le dos en conclusion. Attention, cet Atemi est porté avec le bassin, pas avec un mouvement du bras.

    On observe un geste parasite de Harold : pourquoi place-t-il la main extérieure en appui contre le bras de Uke ? À éviter dans cet exercice. De plus, les onomatopées ne sont pas nécessaires, mieux vaut s'appliquer à maîtriser sa respiration...

    Maintenez vivante en vous la faculté de l'effort en la soumettant chaque jour à un petit exercice sans profit. (William James)

    Quelle technique est évidente à partir de cet éducatif ? De toute évidence, ce n’est pas encore le corps qui parle car j’entends réciter tout le programme sauf l’évidente évidence : Yuki Chigae ! Je veux faire comprendre à mes élèves que ce n’est pas Tori qui se déplace pour passer sa tête sous le bras de Uke mais que c’est bien Uke qui est entraîné autour de Tori et qui subit Yuki Chigae en fin de rotation.

    Excellentes démonstrations de Jeannot puis de Stéphanie. On observe, en « bout » de rotation du bassin, la main qui agit dans le pli du coude de Uke pour le contraindre à finir sa rotation. Les élèves ont pour la plupart réussi à se dégager de la forme Kata pour sentir le Wa no Seishin sur lequel se construit la technique.

    Un secret consiste à ne le répéter qu’à une seule personne à la fois. (Michel Audiard)

    Je tiens à reprendre l’exercice présenté la dernière fois : Ura Mukae Daoshi sur Jyunte Dori distance Ma. Il m’arrive de ne pas avoir l’œil assez attentif et ce n’est qu’en visionnant les vidéos que j’ai constaté que l’exercice n’avait pas été compris. C’est l’intérêt des vidéos, ce ne sont pas des démonstrations, ce qui ne présenterait aucun intérêt, ce sont des moments du cours qui captent les réussites et les erreurs. C’est sur les erreurs qu’on peut travailler et progresser. Je fais enlever les Hakama de façon à concentrer l’attention sur les jambes.
    Je rappelle les éléments constitutifs de cet exercice :

    • Canalisation (Kuzushi 崩し du verbe Kuzusu 崩す crouler, effondrer, démolir, déséquilibrer, Tsukuri 作り mode de fabrication, déplacement)
    • main guide (Te no Michibiki 導き)
    • Chidori (千鳥 de Chidoriashi 千鳥足 marcher en titubant)
    • prise du centre (Hara ventre, estomac, cœur, intention )
    • verticalité
    • projection ou immobilisation (Kake 掛け du verbe 掛ける, accrocher ou Katame du verbe 固める, solidifier)

    Harold s’en sort plutôt bien. L'exercice est compris. À vérifier ultérieurement s'il est mémorisé.

    Si vous voulez la liberté, prenez-la, n'attendez pas qu'on vous la donne. (Bernadette Lafont)

    Un bon Randori pour conclure : les vitres sont déjà couvertes de buée !
    Première partie : 2 techniques imposées, Tsuki Jodan Yuki Chigae et Jyunte Dori Ura Mukae Daoshi.
    Seconde partie : toutes techniques sur Tsuki Jodan et Jyunte Dori.
    Troisième partie : Randori libre.

     Pas facile, le Randori « libre », on a tendance à rester pris dans les consignes. Le Randori est un jeu pendant lequel on se libère. C'est aussi un moment où il ne faut pas perdre le sens du réalisme. Difficile exercice d'équilibre entre 2 extrêmes.

    Histoire d'un Hakama qui fut blanc 

    6e dan 2F3A 1991

    7e dan FIAB 2011

    2e dan FKSR 1986

    A.照り絵 / 七段 教士 

    mort-de-rire-copie-1.gif

    Oublie tes peines et pense à aimer

    あなたの悩みを忘れて、愛について考える 

    Anata no nayami o wasurete, ai ni tsuite kangaeru

    mort-de-rire

     

     

    « Bilan du cours du 23 septembre 2015Bilan du cours du 21 octobre 2015 »