• Bilan du cours du 3 mai 2006

     

    Le temps a brutalement changé. L’hiver interminable cède enfin la place au printemps avec des températures… estivales ! Il fait très lourd et c’est éprouvant pour l’organisme. Difficile de faire des observations pertinentes dans ces conditions, quand, au bout d’une demi-heure, les visages sont en sueur et les kimonos commencent à être humides… C’est pourquoi je me contenterai de donner quelques conseils. Tout d’abord, je recommande de continuer à pratiquer ces deux formes de travail qui peuvent sembler opposées :

    -         le randori esquive / canalisation basé sur O Irimi pour améliorer la fluidité et la résistance
    -         l’entrée irimi pour développer l’esprit de décision, la précision et la sensation des entrées directes, « efficaces » : l’application en est évidente dans l’application de Tanto no Kata (voir la fiche pédagogique n° 6)
    -         Shomen UchiIrimi –> Ura Ude Nage / Robuse
    -         Shomen UchiHikiOmote Yokomen UchiIrimi –> Shiho Nage
    -         Shomen UchiHikiOmote Yokomen UchiIrimiUra Yokomen UchiIrimi –> Kote Gaeshi
    -         Shomen UchiHikiOmote Yokomen UchiIrimiUra Yokomen Uchi – O IrimiTsuki ChudanIrimi –> Ude Kake Ushiro Hiki Otoshi

      Un ultime conseil. Prenez le plus grand soin de votre corps : réservez les Ukemi avec brise-chute pour les démonstrations, toutes les projections peuvent se conclure avec des roulades qui n’abîment pas vos précieuses articulations.

     

    « fiche pédagogique 6Une histoire du Cera »