• Bilan du cours du 12 juin 2019

     

    Un homme courtois ne marche pas sur l'ombre de son voisin. (Proverbe chinois)

    Le temps a été menaçant toute la journée, source de pensées maussades et de sensation de fatigue. Mon cours s’est déjà soigneusement déroulé dans mes pensées. Chaque détail est prêt à être expliqué. Il ne reste plus qu’à prendre la route.
    Il ne pleut pas quand j’arrive devant le parking où je trouve une place libre. Rémy, Stéphanie et Kamel attendent tranquillement sur le perron, jouissant d’un timide rayon de soleil.
    Mélanie, qui nous entend parler, sort du vestiaire et semble nous convier à nous préparer. Ce que nous faisons.

     

    À force d’espérer une fleur, on la fait naître. (Proverbe inuit)

    Le soleil est maintenant de la fête, il illumine le Shimoza (position basse place pour s’asseoir) et accueille les élèves qu’il trouve beaux, c’est du moins ce que je leur affirme.
    Nous sommes à la mi-juin, le temps est médiocre depuis 2 semaines, la fréquentation est en baisse, comme tous les ans. Au prof de donner un rythme suffisant à un petit groupe.

     

    Une mauvaise vie vaut mieux qu'une belle mort. (Proverbe chinois)

    L’échauffement se fait à base d’éducatifs, comme j’en ai pris l’habitude. Un travail lent, utilisant la force, permet d’échauffer le corps en le plaçant en situation de recherche d’efficacité.
    Premier exercice : Ushiro Uwate Dori. Seme doit venir saisir Tori avec détermination. Tori doit réagir avant que les mains de Seme n’aient verrouillé la saisie.
    Poussée des bras en avant, recul du bassin destiné à déstabiliser Seme et qui fait reculer la jambe. Une main se glisse sous les bras de Seme pour éviter l’étranglement, il sort en Chidori Ashi, l’autre bras se lève et repousse le bras de Seme pendant la rotation du bassin. Changement de rôle.

     

    La vie est la voie de la mort, la mort est la voie de la vie. (Proverbe chinois)

    Second exercice : Ushiro Shitate Dori. Au moment où Seme referme ses bras autour de la taille, Tori gonfle le ventre... je compare cette action à celle de ces chevaux qui gonflent leur ventre quand on boucle la sangle de la selle : si le cavalier ne s’en rend pas compte, quand il pose le pied dans l’étrier, la selle tourne !
    Ensuite, Tori « tombe » en saisissant les mains de Seme et en exerçant une torsion vers l’extérieur. Il sort en Chidori Ashi et en maintenant ces torsions, rotation du bassin, il se place derrière Seme, changement de rôle.

     

    La paresse est la mère de tous les vices. Mais c'est une mère, nom de dieu, et ça se respecte ! (Proverbe colombien)

    Avant-dernier cours de la saison, c’est travail en Futari (二人 2 personnes), c'est-à-dire avec 2 partenaires.
    Dans une première partie, c’est une série d’éducatifs de Futari Randori, visant à enchaîner les O Irimi de façon à être toujours sur le bon pied pour entrer dans l’attaque suivante.
    Je veux un travail au ralenti, précis, avec une prise de conscience du rôle de la respiration. Le rôle de Seme est fondamental, Tori ne peut réussir son exercice que si chaque Seme est déterminé et attaque sans attendre. À la sortie de son premier mouvement, Seme est placé sur les bons appuis et est prêt à entrer dans l’attaque suivante. Si cette attaque survient en retard ou ne survient pas, Tori peut changer ses appuis et se retrouver dans une sensation de contre-pied. Nous allons nous baser tout simplement sur les techniques du Kihon Nage Waza qui, exécuté à un haut niveau, exprime toutes les connaissances de base de notre Art.

     

    La semaine du travailleur a sept jours, la semaine du paresseux a sept demains. (Proverbe français)

    Mukae Daoshi :

    Points faibles relevés chez quelques élèves : travail sur les jambes insuffisant, Seme reste debout et peut contrer. Poussée dans le dos avec le dos de la main (risque de blessure au poignet) au lieu du poing.

     

    Des amis et des livres, ayez-en peu, mais bons. (Proverbe espagnol)

    Shiho Nage :

    Points faibles relevés chez quelques élèves : contrôle de l’attaque avec l’avant-bras (ce sont les blessures de défense relevées chez des personnes victimes d’agression), saisie du poignet avant d’avoir franchi l’axe du corps. Dans l’hypothèse de notre exercice, Tori entre en attaquant Seme à la nuque et en bloquant l’épaule du bras qui porte le coup, il contrôle le bras de Seme au niveau du coude qu’il peut maintenir jusqu’à la fin du mouvement.

     

    Le rire et le sommeil sont les meilleurs remèdes du monde. (Proverbe irlandais)

    Yuki Chigae :

    Points faibles relevés chez quelques élèves : Tori passe trop tôt la tête sous le bras de Seme qui peut le bloquer. On est en situation de Go no Sen. Tori, qui esquive en Shinogi, doit faire effectuer un cercle complet à Seme en plaçant son bras en arc-boutant pour placer l’armlock. Il descend pendant le premier temps et se relève quand Seme passe derrière. Si ses mains sont bien placées, le Yuki Chigae se présente à la fin de la rotation et Seme est contraint de se placer sur la pointe des pieds.

     

    Lorsque tu es pressé, fais un détour. (Proverbe oriental)

    Koshi Nage :

    C’est la forme du Kihon Nage Waza au ralenti.
    Points faibles relevés chez quelques élèves : Tori ne descend pas suffisamment pendant la phase d’entraînement, il n’utilise pas suffisamment la rotation du bassin, il ne monte pas suffisamment les bras au retour, il n’utilise pas la rotation du bassin pour poser le genou au sol. Le mouvement global dessine un grand cercle dans le plan vertical.

     

    Tomber est permis ; se relever est ordonné. (Proverbe russe)

    Futari Dori : c’est la récré ! Nous n’avons le temps de pratiquer qu’une seule forme, ce sera, choisi par Mélanie,  Yuki Chigae + Hiji Kudaki.

     

    Trois choses rafraîchissent le cœur et délivrent du chagrin : l’eau, les fleurs, la beauté féminine. (Proverbe sanskrit)

    Un petit Randori basé sur le Koshi Nage de ce soir, porté sans se soucier de l’exactitude, de la précision, sans se bloquer en pensant à ce qu’il faut faire, se contenter de le faire, le corps saura effectuer les corrections nécessaires à partir du moment où prend conscience de ses erreurs. On ne progresse que sur ses erreurs.
    Les élèves semblent satisfaits de leur cours, c’est le plaisir du professeur.

     

    Histoire d'un Hakama qui fut blanc 

    7e dan FIAB 2011
    2e dan FKSR 1986

    A.照り絵 / 七段 教士 

    mort-de-rire-copie-1.gif

    Oublie tes peines et pense à aimer

    あなたの悩みを忘れて、愛について考える 

    Anata no nayami o wasurete, ai ni tsuite kangaeru

    mort-de-rire

     

     

    « Bilan du cours du 29 mai 2019Les grades, des outils »