• 78 balais, que d'anniversaires !

     

    Et oui, 78 balais ! Qu’est-ce que ça signifie de particulier sinon qu’on ne fait pas partie de la kyrielle de personnalités qui ont tiré leur révérence cette année sans avoir atteint un âge encore porteur, pour ceux qui restent, de nombreuses années d’espérance de vie sur notre belle planète de moins en moins bleue.
    Cet anniversaire fêté en l’année 2019 coïncide avec d’autres anniversaires :

    - les 30 ans du premier échange Normandie Québec

     78 balais

     

    - les 40 ans du premier stage au Temple sur Lot

    78 balais

     

    - les 50 ans de ma ceinture noire et de l’ouverture de mon premier club

    78 balais

    78 balais

     

    - les 60 ans de... et bien, il y a exactement 60 ans, le 13 mai 1959, le directeur de l'école normale de Rouen, monsieur Husson, découvrant les résultats insuffisants et, par le fait, le manque de travail de l'ensemble des normaliens, décréta le lever à 5 h 30 au lieu de 6 h 30. De 5 h 30 à 6 h 30, étude dans les classes, en pyjama. De 6 h 30 à 7 h, toilette à l'eau froide. De 7 h à 7 h 30, petit déjeuner. De 7 h 30 à 8 h, corvées. Et à 8 h, commencement des cours, les plus gros dormeurs y rattrapaient leur manque de sommeil.
    Cette année-là, j'étais en classe de sciences expérimentales, deuxième année du baccalauréat. Je supportais très mal l'internat, les pions surgissant dans les dortoirs, dès que la cloche avait sonné, pour surprendre les trainards au lit et les consigner pour le dimanche suivant.

    Un an auparavant, le 13 mai 1958, un putsch mené par quelques généraux à Alger avait permis le retour du général De Gaulle au pouvoir et l'instauration la cinquième république.
    Nous étions donc dans la salle de cours, au petit matin, tentant vainement de nous concentrer sur quelque devoir, quand un de mes condisciples se lève, monte sur l'estrade, prend une craie et écrit au tableau :

    - 13 mai 1941 Tellier
    - 13 mai 1958 De Gaulle
    - 13 mai 1959 Husson

    Un pion vit cela et alla porter le pet au directeur. Le directeur surgit, vit cela et, furax, prit des sanctions. Pour qui ? Pour ma pomme ! Je n'avais pas besoin d'être né un 13 mai.
    L'année suivante, j'avais mon premier poste d'instituteur, 52 élèves dans un petit village dépourvu de l'eau courante et un salaire qui me permettait de manger correctement jusqu'au 20 de chaque mois. Titularisé à la fin de 1960, je gagnai alors l'équivalent du SMIG. Sobre, frugal, je pus, avec quelques modestes économies, m'inscrire au cours DYNAM JIU-JITSU. Rien de moins !
    Et voilà que j’ai retrouvé un document dont j’avais même oublié l’existence : ma carte d’inscription au Dynam Jiu-Jitsu ! Signée par Jean de Herdt, le premier Français à recevoir la ceinture noire !

    78 balais

    78 balais

     

    - les 70 ans de... de mes 8 ans ? Peut-être bien. Mon grand frère, âgé de 16 ans, était parti dans un collège technique de la Seine et Marne. On y pratiquait beaucoup de sports dont le Judo. Mon frère fut initié à la méthode Kawaishi et obtint la ceinture verte. Cet enseignement comportait une bonne part de Jujutsu. Quand il revint en vacances, mon frère me raconta les mystères du cri qui tue, la victoire du petit sur le grand... Un ami, un cultivateur très costaud, voulut savoir ce que mon frère savait faire avec son Judo. Je le revois lui saisir le poignet et se retrouver à genou. Mon frère avait dû lui porter une sorte de Kote Kudaki.
    Petit bonhomme de 8 ans, j'ai su à partir de ce jour que je monterais sur le Tatami. Et 20 ans après, j'ai obtenu le droit de porter la mythique ceinture noire !

    Il y a un peu plus de 20 ans, quand j'ai mis un terme à ma carrière professionnelle et que, épuisé d’avoir trop donné sans guère de retour, je pensais arrêter mes pérégrinations sur la Voie des Arts Martiaux, j’ai donné à un ami 2 classeurs dont l'un contenait mes cours de Dynam Jujutsu. Que sont devenus ces précieux documents ? J'aimerais les retrouver pour les scanner et vous les offrir... ce serait un beau cadeau d’anniversaire.

     

    Histoire d'un Hakama qui fut blanc 

    7e dan FIAB 2011
    2e dan FKSR 1986

    A.照り絵 / 七段 教士 

    mort-de-rire-copie-1.gif

    Oublie tes peines et pense à aimer

    あなたの悩みを忘れて、愛について考える 

    Anata no nayami o wasurete, ai ni tsuite kangaeru

    mort-de-rire

     

     

    « Préparer un gradeBilan du cours du 15 mai 2019 »